RDC CONGO : 1 AN (12 MOIS) DE PRISON, POUR SINDIKA DOKOLO, GENDRE DE JOSÉ ÉDUARDO DOS SANTOS – PRÉSIDENT DE L’ANGOLA

Sindika Dokolo, homme d’affaires congolais, collectionneur d’art, un des citoyens qui ont reçu la médaille d’honneur du conseil municipal de Porto (Portugal) et gendre de chef de l’État, José Eduardo dos Santos, a été condamné à un an de prison dans un processus immobilier en République démocratique du Congo (RDC).

En tant que citoyen honorable du monde, comme son père, Sindika Dokolo a accusé le Président Joseph Kabila d’être derrière la condamnation….

La plainte a été faite par Sindika Dokolo, marié à la multi-millionnaire femme d’affaires angolaise Isabel dos Santos, fille du président José Eduardo dos Santos, dans son compte sur le réseau social Twitter, le mercredi, juste après l’inauguration à Luanda, d’une nouvelle usine du groupe qu’il dirige, Cimangola.(Entreprise publique des ciments d’Angola)

« Alors que j’inaugure une usine de 400 millions de dollars [usine de ciment à Luanda], J. Kabila [Joseph Kabila] me fait condamner à 1 an de prison pour un lopin de terre. Monsieur. Kabila ! Sera perdu dans sa justice», a écrit le gendre de sa majesté le roi de l’Angola et de le reconnaître, la putative substitution de lui Joseph Kabila, comme le désir de José Eduardo dos Santos.

Publiquement critique du régime de Joseph Kabila, Sindika Dokolo, rapporte à la presse locale, qu’il a été condamné par contumace à 12 mois de prison pour fraude immobilière par un tribunal à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. Il est clair que la condamnation n’a pas de fondement moral, ni légal, pas moins parce que Sindika Dokolo intègre le clan Eduardo dos Santos qui, comme nous le savons tous, guide son action dans les 38 dernières années par des critères élevés de transparence et de légalité, seulement comparable à celles la Guinée équatoriale et la Corée du Nord.

Dans un autre « Tweet », l’homme d’affaires congolais, qui a été mis en particulier, mais non seulement à Luanda sa collection internationale d’art africain, de retour a consacré l’investissement à l’Angola pour attaquer la condamnation à Kinshasa.

«J’ai investi 400 millions $ dans une usine. Voulez-vous me condamner pour avoir volé 1 million de dollars, ce n’est pas crédible », a souligné le mari sublime et émérite non moins haute et Isabel dos Santos émérite.

Les détails de ce processus n’ont pas été divulgués, mais en juin de l’année dernière le principal rival politique du président congolais, l’ancien gouverneur Moise Katumbi, a également été reconnu coupable de fraude immobilière, peu de temps après avoir annoncé sa candidature à l’élection présidentielle dans le pays prévue pour Décembre.

« Nous devons encourager les Congolais de la diaspora qui sont en mesure de reconstruire la RDC et ne pas les envoyer en exil dans la peur », a déclaré Sindika Dokolo, dans un autre « Tweet ».

Ce cas, qui peut remettre en cause les relations entre les deux pays voisins, arrive à un moment où plus de 30.000 réfugiés congolais ont fui vers l’Angola de l’Est, en essayant d’échapper à la violence inter-ethnique et politique dans la région du Kasaï.

Aide aux réfugiés 

En mai de cette année, Sindika Dokolo a annoncé la livraison de 200 tonnes de riz, de l’huile et de la farine aux réfugiés de la République démocratique du Congo qui ont fui en Angola.

Le don a été fait par la Fondation Sindika Dokolo, que l’homme d’affaires de nationalité congolaise a créée à Luanda, pour la restauration et à la préservation de l’art africain, etc.., et tout comme tout tombe dans la stratégie de multiplication de dollars $ US etc … comme, dans les investissements dans la corruption et … comme, etc…

 «Je suis choqué et triste de voir la barbarie dont certains des réfugiés du Congo [Congo, République démocratique du Congo] ont souffert. Être congolais et ayant grandi au Congo, ne peut pas supporter de voir la dégradation de notre peuple et le jeu morbide des hommes politiques à Kinshasa », écrit le directeur, le lancement de 20 millions de pauvres …..Angolais … un convulsif sentiment d’espoir en Sindika Dokolo.

Au moment où beaucoup ont demandé:

Est-ce que l’existence de 20 millions de pauvres …Angolais provoque également Sindika Dokolo dans un sentiment de choc et de douleur ?

Il est vrai que ces Angolais ne sont pas exactement une priorité dans la stratégie humanitaire du gendre d’Eduardo dos Santos. Il est entendu. Si vous n’êtes pas non plus prioritaire pour le beau-père de Dokolo, ni sa femme, alors pourquoi la charge de la pluie devrait elle être pour lui ?

Le don a été décrit par Sindika Dokolo comme une « goutte dans l’océan des besoins », mais aussi comme un « geste de fraternité et de solidarité » envers les « frères et sœurs et les enfants du Congo. »

Belle. Belle. Et même tirant une larme. Les réfugiés ont besoin d’aide. Bien sûr, les 20 millions d’Angolais ont aussi besoin, mais sont mieux que les Congolais.

Ces 20 millions d’Angolais ont l’estomac vide, mais ne sont pas des réfugiés.

Et cela fait toute la différence.

Citoyen de Porto, le monde et ses environs

Pour tout ce qui est fait par les réfugiés portugais et portuenses, pardon par les citoyens portugais et les gens de Porto, de moins en moins invaincue, ville noble et fidèle de Porto a le même certainement avec le soutien unanime du conseil municipal respectif

 

Construire une statue au fils en droit Eduardo dos Santos et, bien sûr, donner le nom du père Sindika Dokolo Avenida da Boavista.Sindika Dokolo, qui est marié à Isabel dos Santos, majesté fille de José Eduardo dos Santos (Président de l’Angola depuis 38 ans n’a jamais été théoriquement élus), a déclaré en Février 2016, en Angola, veulent participer à la « enrichissement de la vie culturelle » de Porto, était à l’achat de la maison du cinéaste Manoel de Oliveira ou « plusieurs autres projets » à l’ordre du jour de cette ville portugaise, maintenant candidate pour accueillir l’Agence européenne pour l’occasion Medicamento.

A, Luanda en visite, le maire de Porto et recandidaté placer aux élections locales le 1er Octobre, Rui Moreira, a déclaré, entre autres installations, le bâtiment devrait recevoir une exposition consacrée à l’art Tchokwé peuple originaire du nord intérieur de l’Angola et sud de la République démocratique du Congo – dont le recouvrement est effectué par la Fondation Sindika Dokolo.après ayant été promu à Porto en 2015,

l’exposition SITION You Love Me, You Love Me Not, la Fondation Sindika Dokolo a renforcé sa connexion à la ville pour acheter la propriété Manoel de Oliveira, située dans Foz,

Rui Moreira était, est et sera parabéns O presidente la municipalité de Porto, Rui Moreira, reste, en dépit de toute la panoplie des concurrents concernés, l’une des figures les plus importantes dans la flatterie portugaise au régime José Eduardo dos Santos et son clan.

Pour Porto mayoral, il importe peu que l’Angola est l’un des pays les plus corrompus au monde et le pays avec le taux de mortalité infantile le plus élevé de monde.

Rui Moreira, qui ne peut être confondu avec la population de Porto, est dans la peinture pour Les Angolais, qui sont conçus dans la faim, né dans la faim et meurent peu de temps après avec … la faim.

Soit dit en passant, se vautrer dans la flatterie … est pour beaucoup une question de politiciens portugais Rui Moreira vida.Alguém entendu rappeler que 68% de la population angolaise est affectée par la pauvreté, le taux de mortalité infantile est le plus élevé dans le monde ?

Quelqu’un a-t-il entendu Rui Moreira se souvenir que seulement 38% de la population angolaise a accès à l’eau potable et seulement 44% ont l’assainissement ?

Quelqu’un a-t-il entendu Rui Moreira rappeler que seulement un quart de la population angolaise a accès aux services de santé, qui, dans la plupart des cas, sont mauvaise qualité ?

Quelqu’un a-t-il entendu Rui Moreira rappeler que 12% des hôpitaux, 11% des centres de santé et 85% des centres de santé existants dans le pays ont des problèmes en termes d’installations, le manque de personnel et le manque de médicaments ?

Quelqu’un a-t-il entendu Rui Moreira déclarer que 45% des enfants angolais souffrent de malnutrition chronique et un sur quatre (25%) meurent avant d’atteindre 5 ans ?

Quelqu’un a-t-il entendu Rui Moreira dire qu’en Angola, la dépendance socio-économique des faveurs, des privilèges et des biens, à savoir : le «cabritismo», est la méthode utilisée par le MPLA pour museler les Angolais ?

On n’a jamais entendu Rui Moreira déclarer que l’Angola, l’accès à l’éducation, aux immeubles en copropriété, le capital social des banques et des compagnies d’assurance, aux grandes entreprises, l’acquisition de blocs pétroliers, est limitée à un très petit groupe de familles du régime au pouvoir ?

Non ! Rui Moreira est seulement intéressé par les quelques-uns qui ont des millions, le type Sindika Dokolo à qui il a attribué la médaille d’or de la ville de Porto, debout dans la peinture pour les millions de personnes qui ont peu ou nada.Vale … (il) est que le tudo Recorde Conseil exécutif de la Ville de Porto, présidé par Rui Moreira, distingué Sindika Dokolo avec une médaille de mérite, d’honneur ou quelque chose de ce genre.

De plus, comme mentionné, de donner le nom de José Eduardo dos Santos Avenida Boavista, il était bonne forme du pont Arrábida passe d’être appelé Isabel Ponte dos Santos

A l’époque, le conseil municipal du PS à la Chambre de Porto, Carla Miranda, a donné un clavecin dans un autre dans le fer à cheval de critiquer le principe qui sous-tend la décision d’attribuer le mérite médaille d’or grade audit fils de roi en droit Emérite de l’attitude de chat caché Angola.

Numa avec queue, le conseiller PS a voté favorablement cette proposition, mais –

Réparez – avait des « doutes que ce sera suffisant pour recevoir cette médaille juste venir au port déclarer ses avoirs » « il y a un règlement d’attribution des médailles et le mérite est clair: il doit être donné à qui a commis des actes avec des avantages importants pour la ville. Nous aurions besoin de plus d’avantages pour la ville et pour le peuple de lui attribuer cette médaille «, a déclaré le plus grand conseiller acte de socialista. Que bénéfice pour la ville de Porto en particulier, et en général dans tout le pays, pour être gendre du président au pouvoir depuis 1979 ?

Ou le mari d’un dollar de plusieurs millions qui a commencé à gagner une masse $, vendant des œufs dans les rues de Luanda ?

Sindika Dokolo est né dans l’ex-Zaïre, aujourd’hui la République démocratique du Congo, et a fait ses études par ses parents en Belgique et en France, à l’age de 15 ans de ne pas vendre œufs comme sa femme, mais pour construire une collection d’œuvres d’art par l’initiative des parents.

« à Luanda, a été la Fondation Sindika Dokolo afin de promouvoir les arts et les festivals de culture en Angola et d’autres pays, dans le but de créer un centre d’art contemporain qui réunit non seulement des pièces d’art contemporain d’Afrique, mais, en plus, fournir les conditions et les activités nécessaires d’intégrer les artistes africains dans les milieux internationaux du monde de l’art, « l’éloge funèbre soumis et la flatterie effacer la municipalité de justification Porto.

A part Rui Moreira, un apologiste de plus en plus visible pour l’autocratie de son ami Eduardo dos Santos, pour une telle distinction importante à quelqu’un qui n’a aucun lien avec la ville était – répétition – pour aller parrainer la présentation de l’exposition que vous me aimez, aimez-moi vous not.

Rui Moreira dit que « avec ce geste d’une grande générosité, Sindika Dokolo, permet à la ville de Porto établir des projets au sein de l’art contemporain de notre temps, en aidant à établir un pont unique entre la ville et le monde » cet étage sera.

Pour rembourser bientôt le MPLA de la mission de Rui Moreira Médaille de la démocratie et l’État de droit que l’Angola ne aspect commercial pas é.Nos qui est très cher Rui Moreira, le mari d’Isabel dos Santos réussit, même si les transactions sont opaques.

En 2014, le magazine Forbes a révélé que Isabel dos Santos, par Sindika Dokolo, en partenariat avec l’Etat angolais, a acquis le joaillier suisse De Grisogono, une marque connue pour avoir des superstars mondiales clients du cinéma et de la mode, comme Sharon Stone et Heidi Klum dans une entreprise propre qui permettrait l’acheminement des diamants d’Angola pour les bijoux.

En Novembre 2013, Rafael Marques de Morais, dans une interview accordée à la Deutsche Welle, a expliqué que « cette affaire ne concernait pas un sou de la famille présidentielle, il est en échange de diamants angolais «soulignant que » nous avons un processus dans lequel les diamants angolais bénéficient directement de la famille présidentielle et non les caisses de l’Etat « il est cher que, Rafael Marques de Morais, » l’élite angolaise, de piller le pays à volonté, vous avez besoin du soutien du Portugal.

Mais le Portugal tolère parce que c’est la façon dont il a trouvé être appelé à participer au pillage de l’Angola « Et du point de vue du Conseil de la ville de Porto, l’important ne sont pas les millions d’Angolais qui ont faim, mais plutôt les quelques membres du clan présidentiel qui ont des millions et, avec elle, afin d’acheter des bijoux, des journaux, des médailles … ou du blanchiment….

 

 jeudi le 13 juillet 2017

Traduction du portugais en français : jinga Davixa

E_mail : jingadavixa@franceangola.com

 

….PEUT ÊTRE AIMEREZ-VOUS ?  —> CE LIEN !

 

www.pdf24.org    Send article as PDF   

10 pensées sur “RDC CONGO : 1 AN (12 MOIS) DE PRISON, POUR SINDIKA DOKOLO, GENDRE DE JOSÉ ÉDUARDO DOS SANTOS – PRÉSIDENT DE L’ANGOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Partager