Sonangol enregistre 36% de croissance en 2016, après 2 ans dans le négatif.

Sonangol, le pétrolier de l’Etat angolais a enregistré en 2016 une hausse de 36% – une valeur qui contrecarre la tendance négative au cours des 2 dernières années.

La Société nationale des carburants Angola (Sonangol), la compagnie pétrolière nationale de l’Angola, a enregistré en 2016 une croissance de 36%, résultat qui reflète la forte baisse de la tendance négative, des 2 dernières années financières de la société.

Ces résultats pour 2016 la direction de l’entreprise ont été présentés lundi, lors d’une conférence de presse, du Président du Conseil d’administration de la Sonangol, Isabel dos Santos.

Isabel dos Santos, qui a exprimé sa satisfaction des résultats, a souligné l’importance d’être atteint dans une année où Sonangol « fait face à une très défavorable conjoncture ensemble tant au niveau national qu’au niveau international. »

« La valeur de 525 milliards de kwanzas (275.613 millions d’euros) EBITDA (impôt des bénéfices libre et amortissement) et le résultat de l’année, plus de 13 milliards de kwanzas (68.247.100 euros), obtenus dans l’année transition, reflètent un renversement de la tendance à la baisse brutale des 2 années précédentes, solidifiant ainsi la base de récupération du groupe », a-t-elle dit.

Pour le PCA de la compagnie pétrolière d’État angolaise, un an avant la société, « ces résultats sont fondamentaux pour la société de reprendre leur statut de force motrice de l’économie nationale, générant de la richesse pour tous les citoyens de la République d’Angola ».

« Un autre point, très positif, est de maintenir la production de pétrole, dont plus de 2016, et en dépit de toutes les contraintes, il est resté au-dessus de la valeur de 1700 millions de barils de pétrole /jour, en plaçant l’Angola comme 1er producteur de pétrole en Afrique », a-t-elle dit.

Au cours des prochains défis de la Sonangol, Isabel dos Santos a déclaré que le plus grand de tous est le « changement de paradigme penser.»

« La conscience de chacun pour atteindre l’impact global est important. Si cela ne dépendait que de moi cette mission sera un succès, je ne doute pas et j’espère que vous ne serez pas », a-t-elle dit.

Pour atteindre les objectifs, le PCA de Sonangol a appelé à la coopération de tous ceux qui veulent « rejoindre» le processus de transformation «tout comme je compte sur mon équipe directe », a-t-elle dit.

« Consciente du fait que nous passons des moments difficiles maintenant, à l’avenir, mais surtout je crois que nous réussirons, nous allons surmonter une tempête et nous allons reconstruire une plus forte Sonangol, plus capable et plus, » a t-elle dit.

En 2015, la Sonangol avait terminé l’année avec un actif de 6346 milliards de kwanzas (34,8 milliards d’euros) et un fond propre de 2 529 millions de kwanzas (13,9 milliards d’euros), dont 47 168 millions de kwanzas (259 millions d’euros) dans le bénéfice net.

 lundi, 03 juillet 2017 17:59

Traduction du portugais en français : jinga Davixa

Create PDF    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Partager