QUAND LE TROUPEAU S’ UNIT, LE LION RESTE AFFAMÉ…..

Isaías Samakuva aujourd’hui a menacé d’avoir recours à de nouvelles manifestations, a déclaré concours « irrégularités » dans la préparation des élections générales du 23 Août en Angola. Il raison. Cependant, peut-être il y aurait plus de raisons valables pour l’UNITA sortir comme l’a fait aujourd’hui. Ah! Mais ceux-ci seraient sérieusement bouleversé le régime / MPLA et dans ce cas, il est préférable de rester dans le marigot des armoires. Ca y est, est-ce pas ?

Par Orlando Castro

Alors ce qu’il faut à l’UNITA (et CASA-CE) manifester dans les rues et prendre le risque, comme les jeunes militants, en battant mènent la police nationale du MPLA ?

L’Angola est l’un des pays les plus corrompus du monde. Combien de manifestations de rues faudra t il ? à l’UNITA pour protester contre cette réalité, pour alerter la communauté internationale à cette épidémie terrassant  les angolais ? Combien ?

L’Angola est en tête du classement mondial de la mortalité infantile. Combien de manifestations de rues faudra t il ? à l’UNITA pour protester contre cette réalité, pour alerter la communauté internationale à cette épidémie terrassant  les angolais ? Combien ?

En Angola, il y a environ 20 millions de pauvres Angolais. Combien de manifestations de rues faudra t il ? à l’UNITA pour protester contre cette réalité, pour alerter la communauté internationale à cette épidémie terrassant  les angolais ? Combien ?

En Angola la majorité écrasante des angolais sont conçus dans la faim, nés dans la faim et meurent peu après de la faim. Combien de manifestations de rues faudra t il ? à l’UNITA pour protester contre cette réalité, pour alerter la communauté internationale à cette épidémie terrassant  les angolais ? Combien ?

Où étiez-vous lorsque l’UNITA a organisé des manifestations de la société contre le népotisme, la kleptocratie et le régime de la dictature ?

L’UNITA continue, et je pense qu’est la marche consciemment calmement et passivement sur un tapis roulant de marche arrière. Samakuva et ses Sergents (avec la mort de Jonas Savimbi de l’UNITA a cessé d’avoir des généraux) ils pensent qu’ils progressent. Mais non, ils ne progressent pas. Ils en sont toujours au même point.

Qui est à l’avant-garde ? c’est le MPLA, qui ne se limite pas à marcher …. mais à Courir. Courir, et toujours.

L’UNITA continue de trouver (afin de maintenir le statu quo), qu’il est préférable de demander un fusil de chasse au MPLA, que de chasser avec sa propre lance. Le MPLA n’a jamais eu, les problèmes de prêt le fusil de chasse. Le problème est quand vous appuyez sur la gâchette avec une once à quelques mètres. A cette époque, on constatera que l’arme a été fournie de munitions …

Pourquoi  ?  est-ce que, en dépit de l’expérience et la crédibilité (comme pacte de rachat de 2002), la majorité de ses dirigeants, l’UNITA continue de juger que l’Angola est ce qu’elle n’est pas et n’a jamais été – une démocratie et un État de droit ?

Seulement cette illusion, ce mirage, cette utopie, cette forme d’accepter le mensonge comme une vérité sacrée peut conduire un bon sens de prétendre qu’il fait … faire sans.

Et prêt. Ainsi, l’UNITA est déçoit une grande partie de son potentiel électoral. Les angolais commencent à être fatigués de ceux qui insistent naïvement pour dire par tant de mots, dans tous les lieux, que les lundis, mercredis, vendredis et dimanches le MPLA est un parti dictatorial et les mardis, jeudis et samedis qu’il est un parti kleptocratique.

Et en parlant des manifestations. Pourquoi l’UNITA n’a elle pas participé institutionnellement à la manifestation civique contre la nomination – le père – Isabel dos Santos en tant que président du conseil d’administration de la Sonangol ? Est-ce parce que, si le gouvernement ferait la même chose ?

Pour accepter ces arrangements, comme tous les autres, des déclarations de normalité constitutionnellement établi était nécessaire que l’Angola a été – répéter- ce qui est pas une règle de droit démocratique. Pour l’UNITA participer institutionnellement à des manifestations visant à, il est vrai, le régime de népotisme show a dû prendre ce qui n’a pas – le courage.

L’UNITA ne croit pas à la transparence et la légalité des décisions importantes prises par José Eduardo dos Santos, et la nomination de sa fille à la Sonangol PCA est un exemple, mais un exemple paradigmatique. Ne pas croire, mais quand il est appelé à agir, réagir ou préférez-à-dire que vous pensez à réagir.

Authentique dans de nombreux commentaires et opinions qui viennent à Folha 8, les Angolais commencent à dire que, après tout, votez pour l’UNITA (et aussi dans le CASA-CE) ne signifie pas un changement de perspective. Peut croire que le pire … comme ça. Et donc, le MPLA a terre libre de rester au pouvoir pendant quelques décennies.

Dans ce pays vivent quelques dirigeants de l’UNITA, à commencer par leur chef? En d’autres termes. Unita diagnostics tout à fait avec précision, reconnaît jusqu’à, la maladie du patient avec le paludisme, par exemple. Mais quand il vient d’administrer le médicament … fermer vos yeux et pousser l’injection sur le côté du patient qu’il ya de traiter un bitacaia.

L’UNITA sait qu’un pays muet ne change pas. Quand ils ont l’occasion de montrer dans la pratique angolais qui devraient parler, quoi dire ce qu’ils pensent, sont … muets. Seul le discours du MPLA.

Les thèses de Isaías Samakuva (comme ceux d’Abel Chivukuvuku), bien que correct, courrent le risque d’être inefficace. Les Angolais ne savent toujours pas si la réflexion qui va au-delà des médias de cercle sert à réveiller ceux qui survivent avec manioc ou, à l’inverse, sont uniquement destinés à graisser le nombril de cette fête sur le homard dans Luanda.Será que l’UNITA et CASA-CE cette stratégie ambiguë de vouloir gagner sans attaquer, sera en mesure de vivre sans manger? L’un de ces jours, peut-être dès Août, le MPLA dira avec une larme dans le coin de l’œil (souriant) exactement quand ils étaient vraiment, vraiment presque, à savoir vivre sans manger … est mort.

Par Orlando Castro

  le 03 juin 2017

Traduction du portugais en francais : jinga Davixa ( Corrections en cours…)

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Partager