MAURITIUS-PAPERS : Álvaro Sobrinho interpellé,…interrogé par la Commission … anti-corruption…

L’homme d’affaires angolais s’est rendu à la commission anti-corruption aux alentours de 9 h 30 ce vendredi 24 août.

L’Independent Commission against Corruption (ICAC) n’a pas tardé à réagir. Elle a interpellé l’homme d’affaires angolais, Alvaro Sobrinho, ce vendredi 24 août. Ce dernier est actuellement interrogé par les enquêteurs de la commission anti-drogue. Il devrait fournir des détails sur l’affaire Platinum

Une opération a également été montée dans la soirée d’hier et une dizaine d’officiers de l’ICAC ont été mobilisés pour perquisitionner les compagnies de l’homme d’affaires. Selon des informations, c’est hier qu’Alvaro Sobrinho a foulé le sol mauricien. L’ICAC qui a eu vent de son arrivée s’est rendue à Royal Park ce vendredi matin pour l’interpeller. L’aide de la Special Supporting Unit a également été sollicitée. Il est défendu par l’homme de loi, Me Moorari Gujadhur.

Pour rappel, le nom de l’homme d’affaires a été cité à plusieurs reprises suivant la mise sur pied d’une commission d’enquête sur l’ex-présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim. Cette dernière a, d’ailleurs, été auditionnée pour la troisième fois en une dizaine de jours, hier. Elle a été contredit par l’avocat, Me Yousuf Mohamed qui a, lui, aussi été entendu par le Puisne Judge Caunhye et ses assesseurs.

Catégorique, l’homme de loi, a affirmé avoir clairement fait comprendre à l’ex-présidente de la République qu’elle n’avait pas le droit de mettre sur pied une commission d’enquête sur Álvaro Sobrinho. Cela, à moins d’avoir l’aval du Cabinet. Il a même insisté sur le fait qu’Ameenah Gurib-Fakim était «déterminée et résolue».

 

 

Par La Rédaction 

24 Aout 2018 10 : 03

journal – www.lexpress.mu – le 24 Aout 2018 

Mise en forme : Jinga Davixa. – E_mail : jingadavixa@franceangola.com

Images : internet

Partagez cet article

 

www.pdf24.org    Send article as PDF   
Partager
Partager