Les scientifiques découvrent les fossiles les plus anciens, de l’espèce humaine

Les vestiges découverts au Maroc ont 300.000 ans, c’est-à-dire 100 000 de plus que prévu. La découverte pourrait bien forcer les scientifiques à réexaminer l’évolution de « l’Homo sapiens »

Les scientifiques ont découvert les fossiles d’Homo sapiens Maroc date de 300.000 à 350.000 ans, le plus ancien jamais trouvé. Les restes, qui étaient aux côtés des os d’animaux et des outils de pierre, peuvent balancer l’un des piliers de l’évolution humaine: l’hypothèse selon laquelle nos espèces sont apparues il y a 200.000 ans en Afrique orientale.

 

La découverte, a été faite par des chercheurs du célèbre Institut Max Planck d’anthropologie évolutionnaire à Leipzig, en Allemagne, dans deux articles publiés mercredi dans la revue Nature et révèle que peut-être l’émergence de notre espèce était plus complexe qu’ils ne l’ont cru et avait peut-être impliqué tout le continent africain.

 

« Cette découverte est à l’origine de notre espèce, l’Homo sapiens le plus ancien jamais trouvé en Afrique ou ailleurs », a déclaré paléoanthropologue Jean-Jacques Hublin, chef de l’une des études publiées. « Nous avons cru qu’il y avait un berceau de l’humanité il y a 200.000 ans en Afrique orientale, mais les nouvelles données montrent que l’Homo sapiens s’est répandu à travers le continent il y a environ 300.000 ans. Bien avant que notre espèce ait quitté le continent, il y avait une dispersion en Afrique ».

 jeudi,08 juin 2017 13:50

Traduction du portugais en français : jinga Davixa  (Corrections en cours…..)

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Partager