Les réfugiés en Angola, sont-ils Congolais ou Angolais de la RDC ?

Encore une controverse entourant des réfugiés, des personnes déplacées ou des citoyens de la région des Grands Lacs, en Angola. Luanda affirme accueillir des réfugiés de la région, mais le chef du Mouvement Protectorat Lunda Tchokwe, a lui déclaré que c’était des angolais.

Ces dernières semaines, circulait un nombre différent de réfugiés ou de personnes déplacées dans la région des Grands Lacs, entre les différents pays. L’Angola en particulier aurait reçu entre 20 et 25 000 réfugiés.
A un niveau officiel à Luanda, le Directeur pour l’Afrique, le Moyen-Orient et les Organisations régionales du Ministère des Affaires étrangères, Joaquim do Espírito Santo, a avancé le nombre de 2,3 millions de réfugiés dans la région des Grands Lacs, desquels 20 000 ont été accueillis en Angola.

Le diplomate qui angolais a participé à Washington à une réunion du groupe de contact international sur la région des Grands Lacs, a ajouté que le problème des réfugiés des Grands Lacs doit être abordé de manière plus globale à l’ONU, mais que l’Angola était toujours disponible.

Mais sur cette problématique, il existe des versions et un nombre différents de réfugiés, comme AJUDECA, Association des jeunes pour le développement de l’Angola, avance un nombre de 15 000 familles congolaises sur le territoire de l’Angola.

De son côté, José Mateus Zecamutchima, Président du Protectorat Lunda Tchokwé Mouvement  interviewé sur RFI, déclarait qu’il y avait parmi elles plus de 20 000 à 25 000 personnes, qui ne tombaient pas dans la catégorie des refugiés ou déplacés, car en vérité, ce sont des angolais qui partaient de la RDC afin de participer illégalement au processus électoral.

AFP

AO24- quarta, 17 maio 2017 20:15

Traduction du portugais en français : jinga Davixa

 

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Partager