Le président José Eduardo dos Santos s’est envolé aujourd’hui pour Barcelone en Espagne, en visite privée.

Le Président de l’Angola, José Édouardo dos Santos, est parti pour l’Espagne aujourd’hui, pour une visite privée, a rapporté la Maison civile du Président.

Un communiqué de presse publié aujourd’hui indique que le chef de l’État angolais a quitté Luanda à destination de Barcelone, en Espagne, conformément à son agenda personnel préalablement établi.

José Eduardo dos Santos a reçu aujourd’hui les salutations d’adieu du vice-président de l’Angola, Manuel Vicente, Président de l’Assemblée nationale, Fernando da Piedade Dias dos Santos, le Président de la Cour constitutionnelle, Rui Ferreira, et des membres du gouvernement et la présidence.

Cependant, lors de la dernière visite régulière en Espagne en mai remplacée par une série de rumeurs plus intenses que la normale, et ont même courru sur les réseaux sociaux des informations le disant mort, ce qui a conduit sa fille aînée, Isabel dos Santos, à nier publiquement ces « fausses nouvelles » qu’elle a dit avoir été créées par des personnes ayant « intérêt à déstabiliser le pays.»

Les rumeurs sont devenues si bruyantes pour que le ministère des Affaires étrangères fasse une confirmation publique, à la fin mai, le Président de la République avait déménagé à la ville catalane pour des raisons médicales.

Parlant de séjour de José Eduardo dos Santos en Espagne, le ministre Georges Chikoti avait souligné l’idée que les ennuis de santé pouvaient arriver à tous, en essayant d’enlever le drame impliquant la santé du président angolais, qui est âgé de 74 ans.

« Il y a des moments qui arrivent à tout le monde où l’on ne se sent pas bien, mais il (le président) est bien et quand ce sera meilleur, il sera de retour au pays », a déclaré le ministre responsable de la diplomatie angolaise.

Georges Chikoti se souvient encore ce qui est déjà pris pour acquis, mais qui n’a jamais été officiellement confirmé, pour ce qui est de la visite régulière à Barcelone pour des raisons médicales et il est encore relaté que sa présence dans cette ville en Espagne « est normale ».

 lundi, 03 juillet 2017 13:33

Traduction du portugais en français : jinga Davixa

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Partager