ANGOLA : Le MPLA exhorte les angolais à ne pas adhérer aux tentatives de perturbation et d’instabilité

Luanda – Le Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA) a appelé aujourd’hui les angolais à décourager et à condamner «les tentatives de provoquer des perturbations et une instabilité» par ceux qui ont «une histoire de destruction et de désordre dans le pays».

Source: Lusa

Dans une déclaration, l’agence Lusa a eu accès, sans nommer des noms, a attribué l’intention de ces actes à ceux qui «n’étaient pas en mesure de saisir la sympathie de l’électorat, ayant été vaincus».

Mercredi, l’Angola a tenu une élection générale, avec la victoire du parti MPLA, selon les chiffres provisoires publiés par la Commission électorale nationale (CNE), avec 61,70% des voix, résultat que       les partis d’opposition contestent pour prétendument , ne pas correspondre au compte rendu sur la base des comptes rendus analytiques.

Dans son message, le MPLA souligne que mercredi « le peuple angolais, les électeurs, ont donné une autre preuve de citoyenneté en participant massivement et de manière ordonnée dans l’exercice de leur droit de vote », ne laissant qu’attendre par la déclaration des résultats de ce vote à faire par la CNE.

« En réalité, les résultats du scrutin provisoire indiquent la victoire, à la majorité qualifiée, du MPLA lors de ces élections, correspondant aux bains de foule, que l’opinion publique nationale et internationale a eu l’occasion de vérifier, au cours de la campagne électorale et, dans la période qui l’a précédée « , a déclaré la note.

Le document nous rappelle que « le prochain Président de la République d’Angola sera le camarade João Manuel Gonçalves Lourenço et le camarade Bornito de Sousa Baltazar Diogo, vice-président ».

Le parti dirigé par José Eduardo dos Santos souligne que l’histoire récente angolaise montre que «à ce stade, l’opposition, vaincue, essaie toujours de confondre l’opinion publique nationale et internationale, en disant qu’elle a remporté les élections, qu’il y a eu l’épouvantail de la fraude, Pour vaincre la diffusion des résultats définitifs par l’entité compétente, la Commission électorale nationale (CNE) « .

Le parti au pouvoir en Angola, depuis 1975, ajoute que «l’organisation et la transparence de l’ensemble du processus électoral, en particulier le jour du scrutin, ont été vérifiées par les électeurs et les observateurs nationaux et étrangers qui, par conséquent, n’ont pas d’irrégularités à souligner et avoir participé les délégués à la liste de toutes les parties qui ont participé « .

Les dernières données provisoires du CNE, consultées par Lusa, jusqu’à vendredi à 21h00 ont souligné le leadership du MPLA avec 61.05% des votes, en attribuant à l’Union nationale pour l’indépendance totale de l’Angola (UNITA) 26,72 % des voix, la Convergence Ample du salut de l’Angola – Coalition électorale (CASA-CE) 9,49%, le Parti du renouveau social (PRS) 1,33% et le Front de libération nationale d’Angola (FNLA) %. 0,91%.

samedi 26 août 2017 – Lusa

Traduction du portugais en français : jinga Davixa

contact@franceangola.com

www.pdf24.org    Send article as PDF   
Partager
Partager