KLEPTOCRATIE : Comment ces Messieurs au pouvoir en Angola,.. ont-ils pu détourner des milliards €€ d’euros vers le Portugal ?..

     ..« Cabritismo » .. Dream-Team !..

Manuel Vicente avait une valeur nette inférieure à 75 millions  d’euros. Les généraux Kopelipa et Leopoldino Nascimento « Dino » en possédaient encore plus. Une partie de tout cet argent a circulé au Portugal à travers des banques et des entreprises entrecoupées de membres de la famille et de fronts.

Avec le plus grand secret, l’opération a été préparée en détail pendant plusieurs jours dans le Département central des enquêtes et l’action pénale (DCIAP) et l’Unité nationale de lutte contre la corruption (UNCC) de la police judiciaire (PJ).

Comme d’habitude, les recherches initiales et les saisies ont dû être faites presque simultanément afin de ne pas gâcher l’effet de surprise.

      100 % … »Cabritismo »…

D’autant plus quand ce fut l’étape décisive d’un processus de crimes de corruption qui ont impliqué le vice-président de l’Angola et le front du chemin de fer qui avait au Portugal, un ancien procureur de la République portugaise et un avocat qui, dans les dernières années, avait défendu d’innombrables politiciens et hommes d’affaires angolais soupçonnés de blanchiment d’argent. 

Et tout se passe comme prévu le 23 Février 2016. Des dizaines d’ enquêteurs de la PJ, du ministère public (MP) et des magistrats ont été divisés en objectifs très spécifiques situés à Lisbonne et Oeiras. Au cours de ce matin, la police et les magistrats inscrits (envoyés plus tard pour ouvrir un coffre-fort suspect dans une banques), ont attaqué des maisons privées et des entreprises, et se tenaient dans les cabinets d’avocats accompagnés de représentants de l’association professionnelle pertinente.

L’une de ces dernières cibles était la 5ème à gauche du n ° 84 de l’avare Da República, au centre de Lisbonne.

C’était le siège de l’ABPD, Amaral Blanco, Portela Duarte & Associados.

  .. perquisition !..$$.

À 9h30, le juge Ana Carvalho et Rosario Teixeira et Ricardo procureurs (comme les autres magistrats, et en raison du nombre et de lieux à rechercher, ont assisté à trois en fonctionnement, malgré ne pas titularem la procédure pénale) entré dans le bureau de l’avocat Paulo Blanco et son épouse, Cristina Portela, pour commencer une nouvelle perquisition et saisie dans le cadre de l’opération Fizz. 

Puis, en présence d’un avocat (qui fut bientôt fait partie défenderesse), 8 éléments de la PJ affectés à cet endroit par UNCC ont été autorisés à rechercher les bureaux, les armoires et les ordinateurs. SAMEDI

 le 11 janvier 2018

Traduction du portugais en français : jinga Davixa

 

Create PDF    Send article as PDF   
Partager
Partager