MAURITIUS PAPERS : … EST ARRIVE LE TOUR DE JEAN-CLAUDE BASTOS,.. L’AMI DE ZENU DOS SANTOS …

Dans l’approche que João Lourenço a mis en place sur l’activité des fils de l’ancien président, le célèbre ami et partenaire de José Filomeno dos Santos, Jean-Claude Bastos de Morais, a toujours été parmi les cibles.

En fait, les activités Jean-Claude en Angola se sont déroulées jusqu’à: la gestion des milliards du Fonds souverain, par la mystérieuse  Banco kwanza invest, , à la concession inexplicable du Port de Caio, qui reste, tous les soupçons variés soulevés  ont fait l’objet de nombreux reportages sur Maka Angola  (voir ici, ici, ici et ici).

On sait que Jean-Claude n’a pas encore été accusé en Angola, mais la longue main du nouveau pouvoir de Luanda l’aura déjà atteint à Mauritius.

En fait, ces derniers jours les autorités mauriciennes ont pris plusieurs mesures contre les intérêts de Jean-Claude Bastos de Morais, après une visite d’un représentant du gouvernement angolais au Premier ministre Pravind Jugnauth, le mardi 3 Avril 2018.

*-Le premier 1er groupe de mesures est le résultat d’une décision de justice rendue par le juge de la Cour suprême de Maurice, Chan Kan Cheong, suite à une demande du procureur général Nursimloo Ag en utilisant une Loi sur le recouvrement des actifs norme locale (peut-être serait-il bon que les juristes angolais lisent cette loi, pour connaître les mécanismes de recouvrement d’actifs qui y sont prévus).

Cette ordonnance a ordonné le gel de plusieurs comptes bancaires de Jean-Claude Bastos de Morais dans le pays, estimé à Rs 7.000 crore, soit 206 millions $$ de dollars. Cette valeur est gelée.

En outre, une enquête de la Commission des services financiers (FSC) depuis janvier sur les mouvements financiers de Jean-Claude Bastos de Morais, à savoir les activités de son groupe Quantum Global, est en cours.

*Dans cette séquence, un 2 ème groupe de mesures a été pris par la même entité de régulation financière (Financial Services Commission) de Mauritius.

C’est la suspension de la licence d’exploitation de 7 fonds gérés par Quantum Global.

La décision a été communiquée par la Commission des services financiers (FSC) dimanche soir 8 avril. Les licences d’exploitation de sept fonds gérés par le groupe Quantum Global ont été suspendues avec effet immédiat, conformément à l’article 27 (3) de la loi de 2007 sur les services financiers.

 

Les fonds concernés sont:

1-Quantum Global Africa Agriculture LP

2-Quantum Global Africa Infrastructure LP

3-Quantum Global Africa Hotel LP

4-Quantum Global Africa Mezzanine LP

5-Quantum Global Africa Mining LP

6-Quantum Global Africa Timber LP

7-Quantum Global Africa Healthcare LP

Dans une déclaration publique, le Conseil explique que la licence globale d’exploitation 1 (GBL 1) et l’autorisation de fonctionner comme un «fonds fermé» ont été gelées jusqu’à nouvel ordre.

Jean-Claude et Quantum Global nient toute activité illégale et promettent une pleine coopération aux autorités mauriciennes.

Compte tenu des éléments accumulés au fil des années, l’attitude des autorités mauriciennes envers Jean-Claude n’est pas surprenante.

Il est rappelé que autorités Suisses n’avaient jamais donné l’autorisation aux entreprises d’affaires de l’ami de Zenú privilèges fiscaux à sa fondation, ce qui explique… pourquoi il est allé chercher la crédibilité financière à Maurice.

Mais, face à cette attitude du gouvernement et du pouvoir judiciaire de Maurice, il y a une grande question à propos de l’Angola: qu’en est-il de Zenú ?..Pourquoi ?..les comptes de Zenú ne sont-ils pas gelés en Angola ?.. 

Si Jean-Claude Bastos a ses comptes bancaires gelés à l’île Maurice en raison d’actes présumés illégaux liés au Fonds souverain, il n’y a aucune justification légale ou logique unique pour que les comptes du fils de l’ancien président de l’Angola, José Filomeno dos Santos, ne soient pas gelés en Angola. 

Une chose conduira nécessairement à une autre, le gel des comptes de Jean-Claude Bastos de Morais implique … le gel des comptes bancaires de José Filomeno dos Santos (Zenú).

Par Moiani Matondo

 Lundi 09 Avril 2018

Mise en forme & traduction du portugais en français : jinga Davixa – (corrections à venir…) 

E_mail : contact@franceangola.com

 

www.pdf24.org    Send article as PDF   
Partager
Partager