Il reste prouvé que jamais l’UNITA, ne gouvernerait l’Angola, tandis que le banditisme politique, triomphe….LUI !

Mais le pire, c’est que, comme l’Acte d’accusation après le trucage des élections, la deuxième phase de l’extermination de certains (réflets) ceux qui ont juré de ne pas continuer à dénoncer et à montrer clairement et ouvertement qu’il y a eu une tricherie électorale fondée sur des preuves a été activée.

Par Fernando Vumby

Comme toujours après la répression et l’humiliation de l’humiliation sauvage et atypique des sans vergogne, sans battage et sans limites, il y a une deuxième phase qui se caractérise par une intimidation, des persécutions mélangées à des empoisonnements au milieu et d’autres astuces pour l’élimination sélective de certains qui constitueraient un grand inconvénient pour la triche historique et la vérité électorale.

C’est comme si vous le dites; « Ou taisez-vous, ou ils vont arrêter », ils ne croient que eux-mêmes comme s’il était possible dans un pays le régime (Dos Santos)est devenu le plus détesté, le moins sérieux et considéré comme pire qu’un groupe de franges.

 J’ai appris qu’ils allaient approuver une loi pour tenter d’accuser quiconque publierait quelque chose (chiffres, résultats…fraude) ou se prononçait publiquement alléguant qu’il y avait une tricherie, de violer les secrets de l’État, c’est rusé et astucieux.

 

les gagnants sont transformés en perdants, escroqués par des esclaves et des assassins !..meurtriers qui doutent que cela soit possible dans un paysil n’y a pas d’institution unique qui mérite une crédibilité ?

J’ai déjà vu pire en Angola au moment de l’autre meurtrier, et, en tant que tel, si jamais cela se produisait, ce ne sera pas une surprise pour moi, mais je vous assure que je, et mes awilos, ils savent qui ils sont, nous ne resterons jamais silencieux

Par Fernando Vumby

 jeudi, 31 aout 2017 09:51

Traduction du portugais en français : jinga Davixa

 

www.pdf24.org    Send article as PDF   
Partager
Partager