Don José Manuel Imbamba dénonce la corruption et le népotisme en Angola

L’évêque catholique angolais José Manuel Imbamba considère la corruption comme l’un des facteurs qui expliquent la dépression, qu’en ce moment subit l’Angola, dans une interview à Radio Vatican.

Dans la dépression économique, ce qui est le cas de l’Angola, il faut identifier les causes sociales, politiques et économiques à l’origine de cette situation a dit José Manuel Imbamba se référant à la lettre pastorale rédigée récemment par les évêques angolais dans le diocèse de Kwanza Norte.

En plus de la corruption, le prélat a dit le népotisme et le clientélisme que  «ne conduisent pas à mettre en avant d’abord la nation ou le bien commun, mais les intérêts privés». Dans la dépression, il est nécessaire de distinguer les causes sociales, politiques et économiques, a-t-il dit.

Cette situation, selon l’évêque, est aggravée par un manque d’éthique et l’éducation morale. Tout cela conduit à considérer la malhonnêteté comme un comportement normal et même jusqu’à défendre l’erreur et le péché, même avec des attitudes qui autrefois, incommodaient a-t-il  commenté.

Radio-Vatican

samedi, 03 juin 2017 00:13

Traduction du portugais en français : jinga Davixa

 

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Une pensée sur “Don José Manuel Imbamba dénonce la corruption et le népotisme en Angola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Partager