ANGOLA : CASA-CE annonce qu’elle contestera les résultats publiés par CNE.

La Convergence ample du Salut de l’Angola – Coalition électorale (CASA-CE) a annoncé aujourd’hui qu’elle contesterait devant les tribunaux, les résultats électoraux publiés par la Commission électorale nationale (CNE), qui donnent la victoire au MPLA avec 61% des voix, invoquant leur nullité.

Le poste a été exprimé lors d’une conférence de presse du vice-président de CASA-CE, André Mendes de Carvalho « Miau », coalition qui, selon les données provisoires de la CNE, sera en 3eme position lors des élections générales du 23 août avec 9,5% des votes.

Le leader de CASA-CE a déclaré que, outre les dénonciations faites jusqu’à présent sur la manière «illégale» de rédiger le scrutin pour des résultats provisoires, cette formation politique «intentera une action contre la CNE devant les organes judiciaires, pour savoir comment cette procédure provisoire a été menée « .

« En ce moment, nous sommes vigilantssur la façon dont la tablette provinciale se déroule », a-t-il déclaré.

L’UNITA, le 2e plus grand parti en Angola, avait annoncé samedi qu’il ne reconnait pas les résultats provisoires annoncés par la CNE et, tout comme CASA-CE, détient un décompte parallèle en utilisant les comptes rendus analytiques des bureaux de vote.

Selon André Mendes de Carvalho « Miau », qui disputait la CASA-CE pour le vice-président de la République, lors de ces élections, les élections provinciales, selon les termes de la loi, devraient commencer immédiatement lorsque les premiers résultats des assemblées arrivent dans les provinces, D’une manière ininterrompue jusqu’à la fin des travaux.

André Mendes de Carvalho « Miau » a déclaré que l’information en possession de la coalition est que jusqu’à 9 heures du matin, les provinces de Cuando Cubango, Cunene, Luanda, Lunda Norte, Lunda Sul, Malanje et Moxico n’ont pas encore commencé à examiner le Provincial

Déjà dans les provinces de Benguela et Cabinda, le scrutin est suspendu par les organes électoraux locaux, selon le vice-président de CASA-CE, « parce qu’à Benguela, si seulement les votes blancs et nuls doivent être examinés, et à Cabinda un examen minutieux basé sur des actes de synthèse, en flagrante violation de la loi dans les deux cas « .

En ce qui concerne le reste du pays, l’information est que les provinces de Huambo et Huíla sont en phase embryonnaire, bien qu’il y ait « de nombreux électeurs violés », alors qu’à Bengo, Bié, Cuanza Norte, Cuanza Sul , Le Namibe, l’Uige et le Zaïre, le scrutin a lieu « normalement et selon la norme légale« .

« CASA-CE n’acceptera pas que la procédure soit injuste, ce qui oblige les institutions chargées de l’examen et du contrôle à exercer leurs fonctions dans le respect strict de la loi et avec la responsabilité maximale« , a-t-il déclaré.

La coalition dirigée par Abel Chivukuvuku a également disqualifié les positions prises par certains observateurs internationaux qui, de manière «touristique», ont visité des bureaux de vote dispersés, n’ayant pas pris en compte l’environnement politique global, ainsi que la nature générale du processus électoral.

« Ils ont clairement expliqué les violations des procédures légales qui forment le scrutin provisoire, la consécration hâtive d’une force victorieuse dans le pilier de la position musculaire du parti de la situation et ont évité, de façon symptomatique, de suivre l’examen définitif, le seul qui a une force effective obligatoire« , a-t-il déclaré.

La coalition a exhorté les Angolais «avec véhémence» à maintenir leur sérénité, leur vigilance et leur fermeté, ainsi que la confiance dans le travail de CASA-CE, afin que «la vérité électorale soit défendue jusqu’à la fin».

La 3eme force politique de l’Angola a déploré « le climat de manipulation et d’intimidation qui cherche à implanter la peur dans l’esprit des citoyens à travers des rumeurs sur les prétendus actes de désordre menés par des membres des partis d’opposition« .

 

 le dimanche,27 aout 2017 16:40

Traduction du portugais en français : jinga Davixa – contact@franceangola.com

Partagez cet article 

 

   Send article as PDF   

Une pensée sur “ANGOLA : CASA-CE annonce qu’elle contestera les résultats publiés par CNE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Partager