Avec le caractère criminel du MPLA, impossible d’élaborer des stratégies pour résoudre les conflits et unir les Angolais

Comme nous l’avons vu, même le prochain Président engagé par la fraude électorale n’a accepté à aucun moment un seul débat avec certains de ses concurrents et pas moins avec aucun des nombreux enfants de l’ UNITA qui l’ont contesté pour un débat public.

Le grand et ancien problème du MPLA est le manque de personnes disposées à dialoguer avec leurs adversaires politiques sans transformer les dialogues en une simple stratégie de propagande pour manipuler, presser, se convertir et imposer des idées à ceux qui ont l’avenir.

Et ce sera l’une des grandes difficultés que les partis d’opposition auront toujours en Angola, lorsqu’ils pensent qu’il faut un dialogue sérieux avec qui (les) gouverne le pays.

Tout comme le régime ne perd pas de temps pour rééduquer les prisonniers parce qu’il est plus facile de faire, il leur donne moins de travail pour tuer ou laisser mourir, l’opposition politique ou les jeunes pour une raison quelconque veulent parler, chercher des barres de fer et tout résoudre à la fissure afin qu’ils n’aient pas à supporter ou à écouter…

Et maintenant qu’ils ont créé des emplois, y compris pour les bouches engagées, ce sera encore pire et plus difficile pour l’opposition politique de trouver un leader du MPLA avec lequel on peut vraiment tenir

une conversation sérieuse,

franche et ouverte…

 mercredi le 20 septembre 2017 09:17

Traduction du portugais en français : jinga Davixa

 

www.pdf24.org    Send article as PDF   

19 pensées sur “Avec le caractère criminel du MPLA, impossible d’élaborer des stratégies pour résoudre les conflits et unir les Angolais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Partager