ANGOLA : Tous les corrompus devront aller en prison,.. et ne pas uniquement acquitter ceux qui feront des dénonciations… – Rafael Marquès de Morais.

  O Manuel Vicente ?..

L’acquittement des journalistes angolais Rafael Marques et Mariano Brás par la Cour provinciale de Luanda vendredi 6, dernier, soulève la possibilité des autorités judiciaires aller après des personnalités accusées de corruption.

   JM. « de Sousa » ?..

C’est la lecture des observateurs et des activistes.

Toutefois, les personnes impliquées dans l’affaire portée devant le tribunal par l’ancien procureur général João Maria de Sousa estiment que cette décision pourrait être le début d’une nouvelle étape dans le système de justice angolais.

En réaction, l’avocat de la défense du journaliste Rafael Marques, Horácio Junjuvili, a admis qu’il « attendait l’acquittement« .

Mariano Brás, journaliste et éditeur du journal O Crime, qui a réédité l’article de Rafael Marques, affirme que le pays «vit un vent nouveau».

   les corrompus en prison ?..

« Aucun journaliste n’est jamais venu devant ce tribunal et a été acquitté, alors cette phrase est pour l’histoire et montre que le pays change », a-t-il dit.

Pour sa part, Rafael Marques a déclaré « être surpris par la décision » et espère maintenant que les corrompus sont envoyés« en prison et ne seront pas acquittés ceux qui feront les dénonciations« .

L’avocat et chef de l’organisation « Mains libres », Salvador Freire, estime que la décision du juge Josina Falcao 

vendredi 6 dernier, a peut être un « lapidé l’étang » et les défis de la justice angolaise à être indépendante des autres pouvoirs.

      .. les corrompus envoyés : « en prison et ne seront pas acquittés…  ceux qui feront des dénonciations« ..
« Rafael me persécute !.. »

Cependant, un autre avocat Peter Albano estime qu’il est trop tôt pour évaluer si l’acquittement des deux journalistes est un signe de l’indépendance des tribunaux, car il implique un chiffre qui a cessé ses fonctions.

Le juriste soutient également que le grand défi du ministère public sera de traduire en justice le général João Maria de Sousa sur la base des dénonciations faites. 

actes présumés de corruption ?..

Pour sa part, le journaliste Alaxandre Solombe considère que la décision de la Cour provinciale de Luanda n’est pas une raison suffisante pour conclure que la justice angolaise a changé.

Jusqu’à présent, le Bureau du Procureur général PGRn’a pas statué sur le traitement éventuel à donner aux dénonciations de Rafael Marques. 

  ..le grand défi ?..

La plainte au sujet des actes présumés de corruption attribués à l’ancien PGR, remonte à l’année 2016, lorsque le journaliste Rafael Marques a rapporté ses recherches sur le site, Maka Angola, João de Sousa Maria a été impliqué dans une entreprise l’acquisition prétendument illicite de terres de trois hectares, à Porto Amboim, dans la province angolaise de Kwanza Sul, pour la construction de condominiums résidentiels.

Mariano Brás avait également été cité dans le procès pour avoir publié l’article dans le journal O Crime. 

AO -24 – Voanews

Dernière modification le septembre 09 juillet 2018 18:19

Traduction du portugais en français : jinga Davixa

www.pdf24.org    Send article as PDF   

13 pensées sur “ANGOLA : Tous les corrompus devront aller en prison,.. et ne pas uniquement acquitter ceux qui feront des dénonciations… – Rafael Marquès de Morais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Partager