OPÉRATION-CABRITISMO : Zenú et Jean-Claude sont arrêtés,.. et dorment bien en prison …

   ..association de malfaiteurs ?..

José Filomeno dos Santos « Zenú »et Jean-Claude Bastos de Morais sont enfin dans les cachots, en détention provisoire.
Selon la déclaration du Bureau du Procureur général,

   ..le système de pillage était simple…

« les éléments de preuve recueillis dans le résultat record des preuves suffisantes que l’accusés sont engagés dans la perpétration de plusieurs crimes, les entre : association de malfaiteurs, réception incorrecte de la prestation, la corruption, la participation économique des affaires ( …). « 

    ..pillage !..

C’est une étape clé dans la lutte contre la corruption annoncée par le président João Lourenço.
Alors qu’il était président du Fonds souverain, Zenú était en charge de 5 milliards de $$ dollars, ce qu’il a donné la direction à son partenaire et ami Jean-Claude Bastos de Morais. Les deux ont conspiré pour détourner cette somme à leur profit.
Selon les révélations des autorités angolaises, à ce jour, l’État n’a pu récupérer que milliards de $$ dollars du montant total.
Le système de pillage était simple. 

Pour investir plus d’un milliard de dollars dans le fond des sociétés fictives créées pour eux-mêmes – attendre qu’il – Jean-Claude Morais Bastos charge plus de 700 millions de dollars en commissions et honoraires. Dans le même but d’enrichissement personnel, elle a également placé une myriade de sociétés pour fournir des services de conseil au Fonds.

    .. Zénu, jean-Claude  +.. le décret présidentiel  n° 79/15…

Un exemple de vol rampant de la paire-Zenú Bastos de Morais  a à voir avec l’octroi de terres au Fonds souverain pour l’exploitation des périmètres d’eucalyptus dans les provinces de Huambo, Benguela et Huila, par le décret présidentiel n ° 79/15 .

Jean-Claude Bastos de Morais et Marcel Kruse ont créé une série de sociétés fantômes qui se sont retrouvées avec les concessions attribuées au Fonds souverain.

Celles-ci, à leur tour, ont vendu les droits de concession à Quantum Global Timber de Jean-Claude Bastos pour 25 millions de $$ dollars. 

Il n’est pas nécessaire de deviner que Quantum Global Timber a été créée pour gérer l’argent du Fonds souverain pour l’exploitation forestière.

   

C’est, avec ce schéma simple que, Jean-Claude Bastos de Morais a vendu le droit à une concession attribué au Fonds souverain et, avec cet argent, s’ est racheté lui-même ce droit, donnant lieu à des gains de 25 millions $.

Ou plutôt, agresser le Fonds de 25 millions $…

Banco Kwanza Invest , anciennement détenue par Jean-Claude Bastos de Morais (85%), est le siège d’un grand nombre de ces sociétés fantômes et le principal centre de pillage pour les opérations du Fonds, comme nous l’avons signalé à plusieurs reprises déjà. 

Récemment, nous avons écrit pour défendre la garde à vue des deux amis, sur la base de la gestion actuelle du Fonds, selon lequel Zenú et Jean-Claude Bastos de Morais  se sont installés dans un contrat d’une durée de 10 à 15 ans, ce qui empêche la reprise des 3 autres milliards $$ en peu de temps.

..cet arrangement…

Cet arrangement juridique était une raison suffisante et une justification juridique pour la détention préventive des deux.
La collusion de Zenú et de Jean-Claude Bastos de Morais pour ne pas restituer l’argent restant constitue une continuité de la pratique de l’activité criminelle.

« C’est-à-dire qu’il y a des contrats, il y a du crime se produisant. »

  … »C’est-à-dire qu’il y a des contrats, il y a du crime se produisant. »… il y a du crime se produisant… il y a du crime se produisant…

Alors que l’action des autorités judiciaires pour être efficace, Banco Kwanza Invest et les sociétés qu’elle dispose devraient être mises en investigations immédiatement par le Bureau du Procureur Général et par l’autorité de surpervision de la Banque

 24 septembre 2018 

Traduction du portugais en français : jinga Davixa

Partagez cet article

 

www.pdf24.org    Send article as PDF   

3 pensées sur “OPÉRATION-CABRITISMO : Zenú et Jean-Claude sont arrêtés,.. et dorment bien en prison …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Partager