ANGOLA : Nandó, Président de l’Assemblée Nationale (…et familiale ?), importera les 250 Lexus 4×4 ! , via son propre fils. (77 millions $)

Les Lexus importées par la compagnie du fils Nandó… 

 Les explications du président de l’Assemblée nationale ressemblent à une retraite ou à «l’avortement» d’une tentative infructueuse de complot.

La société a attribué à importer la flotte Lexus pour les membres est détenue par une société dirigée par Claudio Dias dos Santos, fils du président de l’Assemblée nationale, Fernando da Piedade Dias dos Santos (Nando), a trouvé le journal Correio Angolense.

Claudio Dias dit Informateurs dos Santos est associé à cette société l’ancienne gamme de vendeur de voitures haut « Ruca » Van-Dunem, fils adjoint Beto Van-Dunem, que pendant le temps d’un parti et dans les années qui ont suivi a conduit la Une Société d’Approvisionnement en Matériels Techniques (ABAMAT), qui a centralisé la commercialisation des automobiles, après avoir été Ministre du Commerce.

« Ruca » Van-Dunem a une vaste histoire de fournitures de l’État et a fait la concurrence dans la fourniture de Range Rover Véhicules Union commerciale voiture -a propriétaire du groupe SOGEC, le bras commercial du MPLA – qui est le représentant officiel de la marque , mais l’association avec Cláudio Dias dos Santos est apparemment un fait récent.

Le 17 mai, le père de Claudio Dias dos Santos a ordonné par ordonnance que le Secrétaire général de l’Assemblée nationale, Pedro Neri, signe l’achat et la vente de voitures aux États-Unis marque Lexus, modèle LX570 2017, à les députés de la quatrième législature (ceux qui sont élus en août) et, pour cela, à effectuer des dépenses de 12.934.500.000 kwanzas (78 millions de dollars).Le chiffre correspond à l’achat de 250 véhicules pour les députés (220), la flotte et la réserve de flotte du Président de l’Assemblée nationale, ce qui représente un coût de 312 000 $ par unité, soit 3 fois plus que les 98 000 $ sont répertoriés aux États-Unis.

Comme ils sont importés dans le service public et sont exemptés des droits d’importation, on ne sait pas que les parcelles sont cachées derrière la valeur établie pour l’opération.

L’Assemblée nationale est entrée en contradiction quand, le jeudi 25, a répondu aux questions de M. Adalberto da Costa junior, Unita indiquant que l’ordre, tel que publié au Journal officiel et, par conséquent cours légal, c’est toujours réversible.

« Nandó » a déclaré que la marque établie dans l’ordre est seulement « une marque de référence », car « il n’est pas encore décidé » quel véhicule sera acquis et, par conséquent, le prix unitaire des automobiles est toujours hors de question.

L’intervention du président de l’Assemblée nationale contredit la publication de l’ordre de signature du contrat publié dans Diário da República et il semble une retraite ou «l’avortement» d’une tentative infructueuse de comploter.

« Nandó » a ensuite rejoint les déclarations déjà faites par Pedro Neri,     attribuant la décision d’achat à une anticipation de la préparation des conditions pour recevoir les députés de la IV législature. L’une des plaintes de  MAdalberto da Costa Júnior contre l’importation de Lexus a été l’excessive  consommation de carburant !!!…, mais ljournal Correio Angolense qu’on trouve la société du fils du président de l’Assemblée nationale qui propose de fournir une assistance technique et l’entretien des véhicules.

En plus de prolonger l’activité, cette circonstance peut expliquer les prix gonflés, qui sont censés servir à distribuer les bénéfices et à acheter des pièces et des accessoires pour le service et la maintenance.

Traduction du portugais en français : jinga Davixa (Vérifications en cours)

Partagez cet article

 

 
PDF Creator    Send article as PDF   

38 pensées sur “ANGOLA : Nandó, Président de l’Assemblée Nationale (…et familiale ?), importera les 250 Lexus 4×4 ! , via son propre fils. (77 millions $)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Partager