LUNDA NORTE : LA MORT… ET LA TERREUR… SUR LE PROTECTORAT…

la kleptocratie du MPLA ?..

Nous l’avions dit il y a quelques jours que le filou n’est pas saint, les saints sont très, très, coquins. Voilà ce que confirment les discours et autres publications et événements que nous avons récemment observés, ce qui confirme la déjà très ancienne pratique, imposée dans la culture politique et sociale de la kleptocratie du MPLA.

Por Domingos Kambunji

  un narcissisme Matumbo ?..

La deputée gâtée, qui demande beaucoup de parasites qui critiquent son narcissisme Matumbo, flasque et avec une odeur intense qui respire la puanteur est très en colère parce qu’ils ont divulgué une vidéo d’un ministre africain de mener une « bufardas » dans chipala pour être corrompu.

Il est évident que nous ne sommes pas d’accord avec ce type de justice. Cependant, rappelons-nous, en particulier qu’en Angola, où tout le monde est interdit d’appeler un voleur, un voleur et le voleur oblige tout le monde à l’appeler Président et que même à la retraite il devient émérite…. !

Dans les pays civilisés, au sommet de la hiérarchie, il y a une Cour suprême.

En Angola il y a une Cour Super(enfermo) et d’autres à des niveaux inférieurs, souffrant de maladies parasitaires chroniques.

   le petit garçon… Rufino !..
  le militant Ganga assassiné !..

Voilà pourquoi nous sommes admiratifs lorsque le personnage vedette en Angola est Bento Kangamba. Il y a beaucoup d’autres kangambas, à la Présidence de l’Angola, les députés, les députées, des fils et des filles du Président, des ministres, des généraux et des ambassadeurs itinérants pour tenter de détrôner la position au sommet de Kangamba Bento. Ils n’ont pas réussi encore. Bento est la figure qui représente plus fidèlement  la culture politique et sociale imposée par le MPLA en Angola.

Mais revenons à la Députée gâtée, trop enfantine, trop étroite et exagérément disparate. Cette dame a été très contrariée par le ministre d’un pays africain malhonnête. La Mme déformée n’a pas été bouleversée, ni choquée quand, en Angola, les ordres supérieurs de son père ont assassiné Rufino António, un petit garçon qui avait demandé de ne pas détruire (son logis) la cabane en tôle d’étain de ses parents dans un bidonville, de Luanda.

La Députée n’a pas été bouleversée par les assassinats de Cassule, de Camulingue, de Ganga et de très nombreux autres angolais sans défense, dans les provinces de Lunda et dans toutes les autres régions du pays Angola.

La députée inepte n’a pas eu de la peine lorsque, il y a quelques jours, la police « Pulhícia » de son père a assassiné le citoyen angolais Pimbi Txifutxi parce qu’il avait tenu une manifestation pacifique à Cuango.

La députée gâtée et avariée, à peine utilisée n’a pas été scandalisée quand le MPLA, pour compenser la mort de ce citoyen angolais, a décidé d’indemniser la famille avec 1 sac de farine de maïs, et 1 sac de riz, 5 litres d’huile et 5 kg de sucre.

    Il ne semblerait pas que la députée gâtée, le ministre des Injustices et des droits inhumains, Rui Mangueira, la Porcariadoria général de la Rei-pública de l’Angola ou  la Cour Super-enfermo se soit prononcés contre cette décision du « Comité central du MPLA » de Cuango.

le crime paie ?..

Cela signifie qu’en Angola, le crime paie parce que les indemnisations versées aux familles des victimes sont insignifiantes, le prix de la pluie…

Le dicton dit que « ceux qui ont peur, achètent un chien ».

Il se dit que Zedu (José Edouardo dos Santos) aurait même conseillé à sa fille d’acheter de nombreux paquets.

 vendredi 30 juin 2017.

Traduction du portugais en français : jinga Davixa

www.pdf24.org    Send article as PDF   
Partager
Partager