ANGOLA : L’opposition n’a jamais été préparée pour un après …José Éduardo dos Santos !..

       ..la succession de Zedu ?..
  Par : Manuel Tandu

Pendant si longtemps,.. un segment de la société civile et l’opposition elle-même était si convaincue de 2 scénarios possibles dans le pays: La « perpétuation » du pouvoir de la part de Zedu, ou la succession de Zedu par un de ses fils. Et dans ces 2 scénarios , l’opposition avait compris que lors d’une élection en face à face lors des prochaines élections, un K.O serait infligé au MPLA.

..une surprise !..
 .. la succession de Zedu ?..

   Mais si ces 2 scénarios que l’opposition avant étaient réels,l’opposition gagnerait beaucoup de lui … pas passé la tête de l’opposition elle-même un scénario différent de celui qui prévoyait cramponné dans la réalité africaine, il y a des dirigeants qui sont devenus éternels au pouvoir et ont ruiné leurs partis politiques ou ont réussi par leurs enfants. Car c’est une réalité des dirigeants africains. 
Et
à la base
de cette réalité africaine, l’opposition était convaincue qu’en Angola, Zedu  (José Eduardo dos Santos) n’échapperait pas à la règle. C’est-à-dire, pour l’opposition, seuls ces 2 scénarios étaient possibles. Peu de temps après l’entrée de Joao Lourenco en tant que candidat du MPLA au président de la République, c’était une surprise car ils ne s’attendaient pas à lui, c’était juste leur tête …

 ..la stratégie de l’opposition !..

Mais alors le stratège de l’opposition a énoncé la thèse de la voiture et du conducteur, pour eux la voiture représentait le MPLA et le pilote l’actuel PR Joao Lourenco. Avec cette nouvelle thèse de propagante que Joao Lourenco ne ferait pas mieux, ce ne fut que le conducteur et la voiture qui conduirait ne lui permettait pas de faire des manoeuvres, le chemin du changement, qui n’a pas changé les filtres, ne pas faire l’entretien, qui n’a pas freiné, n’a pas changé la musique, n’a pas changé les pneus, n’a pas …

 ..le changement…modus operandi !..

  

    le contexte exige ?..

C’est-à-dire, dans cette nouvelle thèse d’opposition, il a proposé que Joao Lourenco ne change rien, le système continuerait à fonctionner de la même manière … dans leur compréhension, le Joao Lourenco serait une simple marionnette du système …
Cependant la société civile elle-même proche de l’opposition et l’opposition elle-même étaient si mal, parce que quand le Joao Lourenco comme candidat à la présidence, quand il parle de lutte contre l’impunité, la corruption, de mettre du sel dans le gaz, pour faire des réformes profondes dans le pays, corriger ce qui ne va pas et améliorer ce qui est juste. Ces thèmes étaient des indicateurs du changement de modus operandi…   
Alias, Manguxi a gouverné le pays dans un contexte donné, Zedu a gouverné le pays dans un contexte donné, parfois à la fois le contexte Manguxi a gouverné le pays, selon le contexte que 

 Zedu (José Eduardo dos Santos) a gouverné le pays, si différent du contexte actuel du pays. 

   le contexte exige ?..

Bientôt, il Zedu être adapté au contexte du pays … et ce ne fut pas un adepte … de Joao Lourenco cours devrait en fonction du contexte actuel du pays et ne pouvait pas être un disciple de son prédécesseur … comme son prédécesseur était pas non plus un suiveur … pour le contexte a exigé des réformes, et a fait des réformes … bientôt le Joao Lourenco en s’ajustant au contexte actuel du pays, devrait faire des réformes, parce que le contexte exige des réformes. 

 

M. le Président…

 

Mais les oncles, les tantes et les jeunes affectés par l’opposition et une partie de la société civile n’ont pas correctement lu les signes des temps . et ont répondu comme suit aux prétentions de Joao Lourenco: « Il n’aura pas de ‘souffle’ papier ! « . Déjà en tant que Président de la République, a même fait un discours à la séance d’ouverture de la IVe législature de l’Assemblée nationale, que je considérais comme une méga « bombe » dans un débat à la télévision Zimbo après PR discours Joao Lourenco à l’Assemblée nationale, M. David Mendes a déclaré : « où, était d’obtenir ce« souffle »… ». Je veux dire, le discours était si profond qu’il a laissé bouche bée le célèbre avocat David Mendes ! Autrement dit, une partie de la société civile et toute l’opposition n’a pas dit que le PR Joao Lourenco pouvait être un réformateur, ils ont été pris par surprise, c’était une peur !..

 ..un après Zedu ?..

L’opposition a fait une erreur grossière de ne pas se préparer, un après Zedu, à ne pas envisager un éventuel poste de Zedu, et ensuite de regarder le PR Joao Lourenco avec un adepte ou une ombre du … plutôt que comme un réformateur. Maintenant, quand le MPLA parle de corriger ce qui ne va pas et d’améliorer ce qui est bon, il place un autre capitaine d’équipe sur le terrain, clairement que la mission de ce capitaine n’était pas d’être un continuateur, d’être une ombre … réforme Car améliorer ce qui est juste et corriger ce qui est faux est basé sur la réforme, car corriger et améliorer c’est réformer !..

une surprise désagréable ?..

Maintenant que l’opposition n’a jamais été préparée un post Zedu, la conséquence immédiate de cette imprudence, est que seuls ces 40 jours de gouvernance de PR Joao Lourenco en raison des réformes qu’il a mis en œuvre, l’opposition perd son électorat,.. et plus les réformes 

   ..l’opposition perd son électorat ?..

Plus l’opposition a continué à perdre l’électorat qui a voté pour elle, et le rythme du transport à la lumière de ces réformes

et les effets positifs qu’elles auront sur la vie du citoyen. L’opposition dans la prochaine poursuite aura une surprise désagréable, aura des résultats avec un goût amer

  ..la thèse de l’opposition !..

 Car l’opposition a défendu et répandu la thèse que PR Joao Lourenco était un continuateur mais les mesures qui ont déjà été matérialisées par PR Joao Lourenco réfutent cette thèse d’opposition et prouvent clairement que PR Joao Lourenco est en effet un réformateur !..

 le samedi le 18 novembre 2017 19:20

Traduction du portugais en français : jinga Davixa – ( Vérifications & corrections en cours !.. )

Partagez cet article

Zedu : (José Eduardo dos Santos)

PDF24 Tools    Send article as PDF   

11 pensées sur “ANGOLA : L’opposition n’a jamais été préparée pour un après …José Éduardo dos Santos !..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Partager