KLEPTO-CABRITISMO : José Filomeno dos Santos « Zenú » et Jean Claude Bastos en détention provisoire …

   José Filomeno dos Santos, ancien président du Fonds souverain angolais, a été placé en détention préventive, selon l’observateur confirmé par la défense du fils de l’ancien président angolais. Zenú est accusé d’association de malfaiteurs, de trafic d’influence, de escroquerie et de blanchiment d’argent.

Le siège de la famille de l’ancien président de l’Angola, José Eduardo dos Santos, est de plus en plus serré.

José Filomeno dos Santos, ancien président du Fonds souverain de l’Angola et fils de l’ancien chef de l’Etat, a été pris en garde à vue, selon des progrès l’observateur après réception de la confirmation de la source de la défense Zenú.

Cette décision intervient après vendredi dernier, le ministère public angolais a officiellement accusé Filomeno dos Santos de pratiquer 4 crimes : association de malfaiteurs, trafic d’influence, moquerie et blanchiment d’argent. Les crimes qui auraient été commis en tant que chef du FSA (Fonds souverain angolais), créé en 2012.

Le même jour, l’ancien ministre des Transports, Augusto Tomás, qui avait été limogé en Juin par le président actuel de l’Angola, João Lourenço, a également été arrêté sur des soupçons de détournement de fonds, la corruption et le blanchiment d’argent aurait été impliqué dans l’affaire concernant le blanchiment d’argent du Conseil national des chargeurs, qui est sous l’autorité de son ministère.

Toujours selon l’observateur, l’homme d’affaires Jean-Claude Bastos Morais a également été arrêté.

     … pas de paracétamol

En plus de Zenú aussi l’ancien gouverneur (Valter Filipe) de la Banque Nationale d’Angola (BNA) est également accusé des mêmes crimes, qui ajoute encore le détournement de fonds dans le cas appelé 500 millions $ transférés à un compte bancaire à Londres, une opération implique également José Filomeno dos Santos.

Limogé du FSA en janvier, Zenú avait été inculpé en mars dans le cas d’un transfert irrégulier de 500 millions $ de dollars sur un compte d’une banque britannique.

… Isabel dos Santos …

Cet ensemble des initiatives du système judiciaire angolais semble confirmer la promesse de lutter sans relâche contre la corruption faite par le Président João Lourenço, qui cependant, en Septembre, a remplacé José Eduardo dos Santos dans la direction du MPLA, réduisant encore la capacité d’agir et de l’exercice influence de l’ancien président.

   … des enfants en angola …

Le noyau dur de la famille Santos semble être la cible centrale de ces actions. On se souvient également que la fille de l’ancien président, la femme d’affaires Isabel dos Santos, a été limogée de la direction de Sonangol, la principale société de l’État angolais.

AO 24 – lundi 24 septembre 2018  – 16h45 

Traduction du portugais en français : jinga Davixa

Partagez cet article 

 

 

www.pdf24.org    Send article as PDF   
Partager
Partager