ANGOLA : CABINDA, UNE MÉMOIRE POUR UN DIALOGUE DE PAIX…

 Le livre « Cabinda – Um territorio em disputa« , (un territoire en dispute) , édité par « Guerra & Paz » et organisé par le journaliste Sedrick de Carvalho, sera présenté le 9 avril 2018 à 18h30, à Bertrand Picoas-Plaza (à Lisbonne). Huit auteurs qui donnent la parole (et âme) à cette œuvre: Alberto Oliveira Pinto, Marcolino Moco, Francisco Luemba, Rui Neumann, Orlando Castro, Afonso Justino Waco, Sedrick de Carvalho, José Marcos Mavungo.
Situé dans la région la plus septentrionale de l’Angola, Cabinda a été le théâtre d’un conflit dans la sécession territoriale avec des arguments autour de questions historiques, géographiques, culturelles et juridiques. Malgré les affrontements, les responsables angolais affirment qu’il n’y a pas de guerre ni de guérilla à Cabinda. 

En fait, il n’y a pas de paix à Cabinda. Et ceci est la vérité qui est à l’origine de « Cabinda – Un territoire en dispute » organisé par le journaliste et activiste Sedrick de Carvalho, qui réunit essays ensemble huit auteurs influents et décisifs, montrant différents points de vue sur la question et le statut du territoire .

  ..le devoir de résistance !…
 ..le devoir de résistance !…

Trois des auteurs ont été arrêtés pour leur position en faveur des droits de l’homme et ont ensuite été considérés comme des prisonniers d’opinion par Amnesty International. Ils ont vécu en exil pendant des décennies.

« Cabinda – Un territoire en dispute » est le livre qui a le courage d’amener à débattre et raconter l’histoire de la partie de l’histoire qui a toujours été cachée ou mal racontée: celle de Cabinda. Comptée par ceux qui l’ont vécue et analysée. 

« Cabinda a été une étape constante de la persécution, les arrestations, la torture et des assassinats par le régime angolais », résume Maria Manuela Serrano, militante des droits de l’homme, dans la préface du livre édité par Sedrick de Carvalho, l’un des détenus dans le « procès des 15+2 » 

   Cabinda – Un territoire en dispute !.. l’ Or noir en dispute !.. Le pétrole ??.. en dispute !..

   Traité de Simulambuco…
   ..le devoir de résistance !…

Dans « CabindaUn territoire en dispute » traite de la formation du territoire sous des perspectives historiques et juridiques, nous défendons le droit et le devoir de résistance contre l’occupation, parle de Che Guevara comme « père spirituel » de l’intervention cubaine en Cabinda analyse le traitement donné par le Portugal au cours de la présidence de Cavaco Silva, décrit comment Cabinda est mentionné dans la presse angolaise et analyse l’importance politique et juridique du Traité de Simulambuco. 

..le devoir de résistance !…

C’est le livre du dialogue. Un dialogue serein, le dialogue qui compte à la population de Cabinda, et l’Angola , les Portugaisil convient de noter, aussi  que cette question africaine ne peut manquer de revenir sur l’ensemble du processus de la décolonisation et le terrible défilé des catastrophes humaines que aussi se produire.

 ..le devoir de résistance !…

Alors que la mémoire de ceux qui se battent pour la paix dans le territoire ne disparaisse pas

29 mars 2018

Traduction du portugais en français : jinga Davixa

Partager cet article

 

www.pdf24.org    Send article as PDF   

Une pensée sur “ANGOLA : CABINDA, UNE MÉMOIRE POUR UN DIALOGUE DE PAIX…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager
Partager